Association village
Pour une Défense durable

Accueil > Nous aimons ! > défibrillateur

défibrillateur

lundi 12 décembre 2011

Parce que se sont produits, sur sa commune, deux accidents
cardiaques fatals, le maire Francis Paquelet, a proposé à son conseil
municipal l’acquisition d’un défibrillateur. Grâce aux aides
financières de CNP Assurances et de Groupama, ainsi qu’à la dotation sur les fonds parlementaires du député Villaumé, la commune ne supporte que 385 sur les 2.685 nécessaires à l’achat et aux travaux d’électricité en découlant.

Après deux années de démarches, l’appareil est maintenant installé en
façade de la mairie, « à l’extérieur pour une intervention la plus rapide
possible », justifie Francis Paquelet. Un défibrillateur à la portée de
quiconque, c’est bien. Mais encore faut-il en connaître la fonction et le
fonctionnement. Pour cette raison, maire et adjoints ont organisé une
séance de formation par un professionnel de santé.

L’engouement parmi les villageois a été tel que deux séances sont
devenues nécessaires. La seconde se déroulera le 7 janvier. Et la première s’est tenue avec vingt personnes autour de Christophe Monget infirmier anesthésiste au Smur de Besançon. Lequel a rappelé le protocole des premiers secours qui se résume en trois verbes protéger, alerter, secourir (PAS). Mettre la victime en sécurité et appeler le 15 (ou 112). Ensuite, en fonction des directives du régulateur du Samu, utiliser le défibrillateur en appui des messages cardiaques. Des consignes vocales sont données par l’appareil.
Aux personnes inquiètes par la technicité requise, l’intervenant a
lancé « Si chacun a peur de mal faire, en ne faisant rien il sera sûr de
faire mal ! » L’auditoire s’est montré particulièrement intéressé, aussi
Christophe Monget a invité les personnes motivées pour une
formation aux premiers secours à se rapprocher d’un des nombreux
organismes agréés.

CNP Assurances parraine les communes qui veulent installer des défibrillateurs... Courbevoie, Nanterre, Puteaux ou en êtes-vous ?

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0