Association village
Pour une Défense durable

Accueil > Accessibilté > RAS LE BOL

RAS LE BOL

Plus de 400 signatures ont été collectées en deux heures.

samedi 19 mars 2016, par idp

LE JEUDI 17 MARS 2016, LES RIVERAINS ET USAGERS DU CHEMINEMENT COUPOLE ONT EXPRIMÉ LEUR RAS-LE-BOL EN SIGNANT MASSIVEMENT LA PÉTITION POUR L’OUVERTURE D’UN CHEMINEMENT A L’INTÉRIEUR DE LA COUPOLE.

Depuis le lancement de la campagne, ce sont plus de 500 signatures qui ont été réunies par Association Village et l’Association et Regnault !

Dès 2007, l’EPADESA envisageait la fermeture de la galerie Coupole. Pour ce faire, elle a d’abord négligé le respect des normes de sécurité imposées par la Sous-Commission Sécurité de la Préfecture. Puis, en 2010, elle a prétendu ne pouvoir réaliser les travaux de mise en conformité qu’en fermant la galerie. C’est pourquoi un arrêté municipal de fermeture a été promulgué ! L’EPADESA avait gagné. A l’époque, on nous promettait la réouverture pour 2014 et, en conséquence, on installait des moyens d’accès provisoires :

  • Un escalier de chantier dont la dangerosité n’est plus à prouver si l’on rappelle que plusieurs personnes s’y sont blessées en chutant, dont certaine avec fracture ;
  • Deux élévateurs dont la fiabilité a été vivement dénoncée lors de la réunion de chantier du 21/6/2011.
    L’EPADESA a écrit dans son compte rendu : ‘’ une étude de faisabilité pour la mise en place de deux ascenseurs standards est lancée, en plus de l’élévateur ‘’. Aucune suite n’a été donnée à cette affirmation, ni aucune explication d’ailleurs. Il a fallu attendre pas moins de cinq ans pour que l’EPADESA pose enfin des nez-de-marche antidérapants.

Il est possible de réaliser un cheminement de plain-pied à l’intérieur de la Coupole en reliant les deux couloirs de substitution qui permettent la sortie du parking et l’accès aux tours AREVA, TOTAL, et, à l’immeuble CB3. Ce sont 1 300 personnes qui empruntent ces couloirs chaque jour ! Que changeraient quelques centaines de piétons supplémentaires ? Rien au plan de la charge, mais, beaucoup au plan du respect de la dignité des utilisateurs !

En vérité, l’EPADESA considère que cet aménagement coûterait trop cher : il a déjà versé 213 millions d’euros pour indemniser les commerces, auxquels il faut ajouter le coût des travaux d’aménagements indispensables, de construction des tunnels …

Ainsi, en octobre 2015, l’EPADESA incriminait la faisabilité technico-économique ...

Sous prétexte d’OIN (Opération d’Intérêt National), il n’y a pas à basculer dans le non droit ! Association Village estime que l’EPADESA ne peut unilatéralement se permettre n’importe quoi, et, au cas particulier, d’ignorer impunément les personnes à mobilité réduite (PMR) ou d’afficher un total mépris pour les piétons.

L’EPADESA sait pertinemment qu’aucun projet de réhabilitation de la Coupole n’est envisagé avant plusieurs années. Le dernier projet ayant fait l’objet d’une enquête publique date de 2013 et n’a pas atteint la demande de permis de construire ! A noter que les sociétés TOTAL et AREVA sont opposées au projet. Ainsi, il faudra encore plusieurs années avant de voir la Coupole à nouveau ouverte au public.

Eh bien ! Aujourd’hui les utilisateurs de ce cheminement expriment leur RAS-LE-BOL et ce ne sont sûrement pas les promesses des projets TRINITY qui changeront leur volonté de voir aboutir leurs légitimes revendications !

Portfolio

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0