Association village
Pour une Défense durable

Accueil > Accessibilté > ENQUÊTE DES UTILISATEURS DES ESCALATORS SÉQUOIA LUNDI 15 FÉVRIER (...)

CHANTIER TRINITY

ENQUÊTE DES UTILISATEURS DES ESCALATORS SÉQUOIA LUNDI 15 FÉVRIER 7H30-8H30

Enquête transmise à Mr le préfet en complément de notre courrier du8/2/2016

jeudi 18 février 2016, par idp

Ce lundi 15 FÉVRIER l’association Village a mené une enquête statistique auprès des
utilisateurs des escalators pendant 1 heure de 7H30 à 8H30. Plusieurs centaines de personnes empruntent ce moyen d’accès à la dalle et aux transports en commun.

Il a été comptabilisé 37 personnes considérées comme entrant dans la catégorie des PMR. Un chiffre sans doute loin de la réalité.

L’invalidité n’est pas toujours apparente : Problèmes cardiaques ou pulmonaires qui peuvent être un handicap pour utiliser l’escalier ou simplement, une difficulté physique qui entraîne le même handicap.

Demain : Escalator en panne, Chemin de substitution, l’élévateur Gambetta d’une capacité limitée à 2 personnes.
Temps de cycle montée descente : 4 Minutes 30 à 5 minutes
Capacité de transit : 24 personnes à l’heure.
N’oublions pas que cet escalator est déjà utilisé par les usagers du quartier.
Nous estimons ce nombre à 1O personnes car nous avons laissé de côté ceux qui empruntent la contre-allée.
Pratiquement 50 personnes sont susceptibles d’utiliser l’élévateur PENDANT CETTE
PÉRIODE de 1 H

Conclusion : la capacité de 2 personnes ne permettra pas de répondre aux besoins et son usage intensif entraînera des pannes à répétition.

Situation que l’on a connue à la mise en service !

Quand l’élévateur tombe en panne alors que les personnes sont déjà à l’intérieur, le blocage par verrouillage des portes ne leur permet pas de ressortir.
Il n’y a pas de boutons de réouverture.
Nous sommes en Février 2016. On nous affirme (courrier du 19 juin de la direction générale, en réponse à notre courrier du 19 juin 2015 au directeur de l’EPADESA) :
« Nous avons bien noté qu’il faudra être attentif durant le chantier de construction du projet immobilier Trinity à organiser des cheminements piétons, accessibles aux personnes à mobilité réduite.
Nous veillerons particulièrement à ce que les engagements pris par UNIBAIL en ce qui concerne l’accessibilité trouvent une réponse satisfaisante. »

Aujourd’hui les personnes en fauteuil ont abandonné l’espoir que l’EPADESA leur propose des cheminements appropriés suivant le lieu de leurs résidences.
Un exemple : une personne, habitant Courbevoie secteur Deschanel, obligée d’accompagner sa mère en fauteuil plusieurs fois par semaine sur la Défense en est réduite à prendre le T2 et à payer chaque fois 4 billets de transport.

C’est ce que l’on appelle une prise en considération des PMR !

Nous avons oublié : le matin, tout marche, le soir c’est la panne.
Chemin de substitution ????

Pour accéder à l’élévateur, la passerelle Leclerc : Une rampe qui vous oblige à faire un détour par CB3. Le chemin le plus court bloqué par des marches !

P.-S.

Merci EPADESA

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0