Association village
Pour une Défense durable

Accueil > Notre chère voisine La Défense > Le jour ou il faudra évacuer la Défense

LA SECURITE A LA DEFENSE

Le jour ou il faudra évacuer la Défense

26 Avril ,nouveau plan de sécurité

jeudi 25 avril 2013, par afe

La nuit du 18/19 Novembre 2011 la prefecture organisait un simulacre d’intervention d’évacuation de la gare de la Défense
Scénarion catastrophe publiait la presse

OPERATION SECURITE A LA DEFENSE

Le 26 avril 2013 la Préfecture des Hauts de Seine et Defacto doivent signer et rendre public le nouveau Plan d’Intervention et d’évacuation. Cette signature fait suite à l’exercice ‘’grandeur nature‘’ qui avait réuni des centaines de figurants et près de deux cents pompiers, secouristes et policiers durant la nuit du 18 au 19 novembre 2011.
« SCÉNARIO CATASTROPHE » affichait la Presse ! La conclusion de l’exercice amena la Préfecture et Defacto à étudier un nouveau plan de sécurité pour renforcer celui mis en place en 2007. Selon les déclarations de Monsieur le Préfet des Hauts de Seine, ce nouveau plan d’urgence devait être publié en mai 2012. La réalité des conclusions de l’exercice a obligé à mener des études plus approfondies.
Nous ne pouvons que nous féliciter d’avoir résisté à la publication d’un plan qui ne répondait pas aux exigences : exigences de la gare multimodale d’une part, mais également exigences des vingt mille habitants et bientôt des deux cent mille salariés, sans oublier les huit millions de touristes qui fréquentent les lieux chaque année. L’Association Village n’a eu de cesse de prendre en considération, lors des enquêtes publiques concernant les permis de construire des nouvelles tours ou de leurs rénovations, cet aspect des dossiers. Notre plus grande inquiétude à ce sujet, c’est le projet de la Tour Phare qui serait implantée sur la place Carpeaux, en surplomb de la gare SNCF et prenant ses appuis sur cette gare ! Pourquoi la Tour Phare ? Simplement parce que dès son démarrage, le chantier nuira aux possibilités d’accès des secours sur le site et occultera au minimum 80 % des surfaces de la place. Rappelez-vous que cette même place, alors sans la Tour Phare, fut pourtant un des sites où les véhicules d’intervention rencontrèrent le plus de difficultés lors de l’exercice de novembre 2011 !
Mais ce n’est pas le seul problème important : durant la construction du « Pavillon » et des escaliers et escalators d’accès au niveau 9 de la Tour, l’escalier menant aux gares T2 et SNCF sera purement et simplement fermé ! Plus grave encore : la sortie de secours SNCF sera supprimée pendant toute la durée des travaux, et l’on voit mal comment elle pourra être rétablie après la construction...
Tout ceci a été dit et redit et nous avons alerté en son temps Madame la Commissaire chargée de l’enquête publique. Résultat ? Ni l’EPAD, ni la Préfecture, ni Defacto n’ont pris en considération notre requête. Plus de quarante mille personnes transitent chaque jour par la Place Carpeaux et il nous semble objectivement, que cet état de fait mérite que l’on réponde sérieusement aux questions que nous posons.

En conclusion, nous voilà obligés de constater qu’il est proprement inadmissible que pour satisfaire les ambitions d’un investisseur souhaitant marquer sa présence à la Défense par l’érection d’une tour emblématique avec la bénédiction des plus hautes autorités, on ignore et on refuse de traiter un dossier vital pour la sécurité de milliers de riverains de La Défense.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0