Association village
Pour une Défense durable

Accueil > Notre chère voisine La Défense > Les projets de construction de La Défense > Tour Phare > Point sur l’action de l’association pour l’annulation du permis de construire (...)

Phare

Point sur l’action de l’association pour l’annulation du permis de construire de la tour phare

voeux 2012

vendredi 27 janvier 2012, par afe

Point sur l’action de l’association pour l’annulation du permis de construire de la tour phare.

BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2012

L’Association VILLAGE continue son action contre la Tour Phare avec l’approfondissement de son recours contentieux en parallèle des autres recours. En effet cette tour énergivore présente des contraintes majeures quant au confort des usagers. S’ajoute également le risque d’accroissement des dégradations des conditions de vie des riverains, des passants et des commerçants mais également des salariés, étudiants et touristes :
• engorgement des transports en commun ;
• déplacements difficiles des piétons sans oublier les personnes à mobilité réduite à qui la passerelle actuelle convient ;
• perte d’ensoleillement ;
• effet venturi accru ;
• circulation et stationnements saturés ;
• destruction d’un ouvrage existant et agréable pour une reconstruction hypothétique quant au délai de mise en service, sans parler des dépenses inhérentes à ces opérations stériles qui vont avoir pour effet d’asphyxier la belle place Carpeaux.
Le vent semble aujourd’hui s’infléchir au vu de divers indicateurs significatifs tel le dossier de la Cour des Comptes sur les mauvaises finances de l’EPAD devenu EPADESA. A noter également le contexte politique du Conseil Général où des voix s’élèvent désormais, y compris dans la majorité, pour engager une réflexion sur le développement effréné de La Défense, incluant le projet Phare.
Ces résistances ont amené l’EPADESA à lancer un appel d’offre pour une étude sur l’avenir de La Défense dans le contexte économique actuel.
Bien que Monsieur le Maire de Courbevoie ait renoncé à engager un recours contentieux après son recours gracieux, il a cependant retoqué UNIBAIL sur son projet d’aménagement de la passerelle provisoire pas du tout adaptée aux besoins et demandé une passerelle de plain-pied. Par voie de conséquence il décide publiquement de bloquer le permis de démolir l’actuelle passerelle tant qu’il n’a pas de réponse satisfaisante à sa demande.
Suite au succès de l’opposition aux dernières élections cantonales, Monsieur le Maire a enfin compris que la Tour Phare n’était pas du tout du goût des habitants du Faubourg de l’Arche et qu’il lui fallait changer son fusil d’épaule.
L’année 2012 verra notre recours passer devant la justice : ce sera le résultat d’un long travail et nous ne manquerons pas de vous informer et de vous appeler à de nouvelles mobilisations.

P.-S.

Et encore une fois ... Bonne et Heureuse Année 2012

4 Messages

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0