Association village
Pour une Défense durable

Accueil > Notre chère voisine La Défense > Les projets de construction de La Défense > Tour Phare > ENTREVUE AVEC LA PRESSE du mercredi 19 janvier 2011

TOUR PHARE

ENTREVUE AVEC LA PRESSE du mercredi 19 janvier 2011

jeudi 20 janvier 2011, par afe

Une requête contre le permis, mais aussi contre le non respect de l’epadesa des engagements internationaux pris en 2008 en faveur d’un développement durable des quartiers d’affaires, dans le respect de l’environnement et de la qualité de vie des usagers, des résidents, et des riverains.

ASSOCIATION DE PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT
DES RIVERAINS DE LA DEFENSE dit « VILLAGE »

ENTREVUE AVEC LA PRESSE
du mercredi 19 janvier 2011

L’association « VILLAGE » a pour buts, selon l’article 2 de ses statuts de :

- Assurer le représentation et la défense des intérêts et des droits des personnes physiques et morales pour ce qui concerne la protection de leur environnement et la qualité de vie de leur quartier.

- Lier entre riverains concernés des rapports de bon voisinage.

- Organiser des réunions à caractère social, voire culturel.

Ces buts ont orienté nos activités depuis 1990 et sont poursuivis aujourd’hui.
Pour s’en rendre compte nous vous invitons à consulter notre site :
« associationvillage.fr »
Notre activité dans la défense de l’Environnement nous a valu un agrément préfectoral intercommunal pour Courbevoie, Puteaux, Nanterre.

En 2006 Mr Bled, Président de l’EPAD, sollicitait « Ile de France Environnement » pour la constitution d’un groupe de Gouvernance chargé de réfléchir au renouveau de La Défense et le « village » y a participé.

En 2008 l’EPAD décidait de réunir les plus grands centres d’affaires internationaux et plus de 10 villes du monde entier étaient présentes.
Le But était de définir une Charte commune du développement durable des quartiers d’affaires respectant la qualité de vie des riverains et des usagers.
Cette initiative fut accueillie avec beaucoup d’optimisme et de volonté d’aboutir par les cadres de l’EPAD qui eurent la charge d’organiser cette manifestation et eut un retentissement international.
Nous sommes intervenus lors de la rédaction des textes proposés.

Mais face au projet Pharaonique de la Tour Phare, imposé sans concertation, qui peut encore croire aujourd’hui à la sincérité de cette initiative ?

C’est la raison de notre engagement aujourd’hui dans un recours contentieux, face à une action qui renie tous les engagements pris dans la Charte.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0