Association village
Pour une Défense durable

Accueil > Nous aimons ! > Une ruche pour la Villa Ghis > Les abeilles font leur miel dans Paris

Les abeilles font leur miel dans Paris

source : CDCScope revue interne de la CDC

jeudi 23 septembre 2010, par idp

Paris compte plus de 300 ruches ! Un rucher nécessite peu d’espace, il doit être placé dans un endroit dégagé, mais à l’abri du vent. A quand une ruche dans la Villa Ghis ?

Plus de 300 ruches sont installées dans des parcs et jardins
de la capitale, mais aussi, de plus en plus, sur des toits, des balcons et des terrasses.
Le jardin du Luxembourg fut le précurseur, en 1856, avec la création d’un rucher école au coeur de ses plates bandes, certainement le plus ancien rucher urbain de France !
Il héberge aujourd’hui plus de vingt ruches en activité.
À côté de particuliers passionnés qui posent des ruches sur leurs
terrasses, des collectivités et des entreprises en accueillent sur leurs toits,
tels l’Opéra de Paris, la mairie du IVe, le Grand Palais, le Crédit
municipal, l’Hôtel de région (VIIe arrondissement), à l’instar de ce qui se passe
dans d’autres villes de France. Pas de lourdes formalités pour pouvoir
jouer, dans la capitale, les apiculteurs avec ses propres ruches : une déclaration à la préfecture suffit. Quant aux conditions matérielles
d’installation, elles sont relativement simples :
« Un rucher nécessite peu d’espace, il doit être placé dans un endroit dégagé,
mais à l’abri du vent », indique Jean-Christophe Benoit de CDC Biodiversité,
qui participe au groupe de travail réfléchissant à la pose de ruches à la Caisse
des Dépôts. « Bien entendu, les ruches doivent être accessibles pour leur
entretien, mais pas situées dans une zone de passage pour éviter tout risque
de piqûre ! ».

Coincidence, à la villa Ghis (Rue Eugène Caron à Courbevoie) nous avons exactement ça :


Afficher une ruche à la villa ghis sur une carte plus grande

Portfolio

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0